CARMINHO

LE HAVRE, LE VOLCAN, 13 NOVEMBRE – PARIS, LA CIGALE, 15 NOVEMBRE

Dix ans plus tôt, Paris était visité de façon assidue par des musiciens portugais : les chanteuses Marisa, Cristina Branco, Ana Moura, les rappeurs de Xutos e Pontapés, le grooveur funky Pedro Abrunhosa et, surtout, le magnifique et inclassable ensemble Madredeus, jouaient rive droite. Désormais, c’est au tour de Carminho, jeune star du nouveau fado, de faire vibrer l’âme lusitanienne avec une forte dose de saudade. Carminho présente son nouvel album, qui fait un détour par le songbook brésilien – la belle interprète quelques pièces maitresses du père de la bossa nova,  Antonio Carlos Jobim-, et joue ses grands succès issus de ses trois précédents enregistrements.