PATTI SMITH «Just Kids»

JUST ARTIST

Peu de chanteuses de rock ont atteint la stature artistique de Patti Smith. Modèle vivante pour nombre de chanteuses de la génération suivante, exemple d’engagement esthétique pour des femmes artistes d’autres disciplines, Patti Smith aime la photographie et, surtout, écrire. Probablement, elle est plus heureuse avec un stylo et un carnet qu’avec un micro sur scène. Qui sait?   Elle raconte que «c’était l’été de la mort de Coltrane…(quand) Jimi Hendrix mettait le feu à sa guitare (…) et des émeutes éclataient à Newark et Detroit (…) l’été où j’ai rencontré Robert Mapplethorpe.» Une rencontre qui a changé la vie de Patti, comme elle le dit si bien dans son chef d’œuvre Just Kids. Avec le célèbre photographe, elle a vécu au Chelsea Hotel et fréquenté Bob Dylan, Janis Joplin, Andy Warhol et Lou Reed. Sans oublier Allen Ginsberg. «Just Kids», récompensé par le National Book Award, bénéficie aujourd’hui d’une édition française de luxe, agrémentée de 60 photographies inédites fournies par Patti Smith, des polaroïds de Mapplethorpe, mais aussi des photographes qui les fréquentaient à l’époque du Chelsea Hotel, dont Judy Linn, Frank Stefanko et Gerard Malanga.

PATTY SMITH

Just Kids

Traduit par Héloïse Esquié

(Editions Gallimard, 350 pages, 100 illustrations)