JIMMY MC DONOUGH – SOUL SURVIVOR

Menée comme une enquête, sur les traces de Al Green, l’un des plus grands chanteurs de soul, cette bio traque l’insondable séducteur devenu pasteur.
Jimmy McDonough avoue ne pas avoir eu accès à son idole. Al Green ne donne quasiment plus d’interviews, et sa parole, rare, reste aussi indéchiffrable que le personnage. A l’américaine, l’auteur se mue en détective et part à la rencontre d’à peu près tous les témoins encore en vie. Musiciens de studio, de tournées, ex-compagnes ou petites amies, employés, agents, producteurs… tout le monde à son mot à dire. Truffée d’anecdotes – les plus passionnantes concernent le travail en studio dans l’antre de Willie Mitchell, l’ «invention » du chanteur par le grand mogul dans un rapport de forces teinté d’admiration réciproque -, cette « investigation » dessine le portrait d’un être torturé, fracturé. Par son enfance – son père le met à la porte à seize ans, pour avoir osé chanter de la musique profane -, par son rapport aux femmes – plusieurs mariages, des conquêtes par centaines au moment de sa gloire, peu d’amour et parfois des faits de violence. Même son cercle de fidèles finira par le lâcher, déçu de sa rapacité, de son ingratitude et de son égocentrisme.

Curieusement, au bout de cette multiplicité de récits, le mystère continue de planer. Prodigieux chanteur, Al Green apparaît enfermé dans ses propres non-dits, qui le conduiront à se détacher de la gloire, de la scène, pour devenir pasteur, avant de revenir, sans avoir rien perdu de son magnétisme, ni de ses zones d’ombre.

JIMMY MC DONOUGH

Soul Survivor – A Biography Of Al Green

ÉDITIONS DA CAPO – 403 PAGES – ANGLAIS –