ERIC BIBB

Migration Blues

Un simple trio, des instruments pour la route (la guitare, le banjo de Michael Jerome Browne, l’harmonica de Jean-Jacques Milteau) et la voix
humaine : Eric Bibb se met dans la peau de ces migrants victimes de la double peine, éloignés de leur terre, et traités en parias. Parce que le sort des réfugiés d’Alep fait écho à celui de millions d’hommes et de femmes contraints de fuir, aujourd’hui comme hier, ici la guerre, ailleurs la misère ou la maladie, les catastrophes naturelles ou les dictatures, son blues prend ici un souffle profond, empli d’humanité.

ERIC BIBB

Migration Blues

(Dixiefrof/Harmonia Mundi)