BALOJI «137 AVENUE KANIAMA»

L’ancien MC Balo, auteur-compositeur, styliste et rappeur, acteur et réalisateur, d’origine congolaise officiant sur la scène alternative bruxelloise, présente la plus accomplie de ses productions discographiques. Si le mot n’était pas galvaudé, on évoquerait le disque de la maturité, tant Baloji parvient à faire converger de façon cohérente les différentes sources, styles, genres, modes et tendances musicales qui lui sont chères : rythmes congolais, ghanéens, zimbabwéens, nigériens, musiques afro-américaines – soul, funk -, productions électroniques actuelles – deep house, trance – et diverses influences hip hop – américaines, européennes et africaines. Baloji pose et balance son flow en swahili et en français, de sage ou de sorcier, et articule ce 137 Avenue Kaniama en forme de triptyque, pour danser à corps perdu (la section la plus forte rythmiquement),
pour méditer sur les milles facettes de l’amour, filial, sexuel, fraternel (la phase 
la plus chargée émotionnellement, car elle révèle combien la séparation de ses parents et l’absence de sa mère fut décisive dans sa vie), et pour expérimenter diverses combinaisons entre musique congolaise et jazz, et même se rapprocher de l’opéra. Un album fort, porté par un verbe – ironique ou acerbe – à décoder, jamais loin de la critique sociale, politique, culturelle, où pointe la souffrance des exilés, tant dans leur pays d’adoption que dans celui de leurs racines. Malgré quelques faiblesses, la densité des thèmes abordés et l’exigence de l’artiste, donnent du relief à un projet qui confirme la singularité de son auteur.

BALOJI

137 Avenue Kaniama

(Bella Union/Pias)

HIP HOP

TOP M&C