LE PROCÈS DU SIÈCLE

LE NEGATIONNISME CONTRE LA MÉMOIRE

«La shoah est un fait, irréfutable, une évidence… aussi vrai que la terre est ronde ou qu’Elvis (Presley) est mort ». La réplique pleine d’humour, presque décalée dans le contexte, sort de la bouche de Rachel Weisz…

Weisz joue ici le rôle de la professeur (juive) Deborah Lipstadt, laquelle a écrit «History on Trial: My Day in Court with a Holocaust Denier» -publié en Angleterre-, dont la thèse est une disqualification accablante de toute tentative négationniste du projet (nazi) d’extermination des juifs pendant la deuxième guerre mondiale. Mais, ce que la brillante universitaire et son entourage ne peut prévoir, c’est qu’un historien anglais, autodidacte et pro nazi (très bon Timothy Spall), pour qui la crémation des juifs est un mensonge historique, l’attaque publiquement et l’assigne en justice. S’ensuit un procès ubuesque l…où la vérité triomphe difficilement. Un film juste dans ses idées, mais à la mise en scène convenue.

 

Le Procès du Siècle
Real. Mick Jackson, avec Rachel Weisz, Timothy Spall
en salle actuellement